Misères à crédit / Yakar l’espoir / Paroles de femmes africaines

Misères à crédit

De la tontine traditionnelle aux mutuelles de crédit, à partir de situations concrètes, tournées dans la banlieue de Dakar au Sénégal, le film s’interroge sur la pertinence du micro-crédit, présenté par certains comme la solution pour lutter contre la pauvreté...
En Afrique comme partout ailleurs, la pauvreté repose sur les épaules des femmes, les femmes de la banlieue de Dakar en témoignent dans le film . Mais la pauvreté n’est pas une fatalité.

Yakar l’espoir

France | 2009 | 54 minutes
Un film de Michel Crozas

Les émeutes de la faim qui ont éclaté à travers le monde ont fait resurgir le spectre de la famine. Au Sénégal, ils sont des milliers candidats à l’exil, à affronter l’océan au risque de leur vie.
Barça ou Barsakh. Barcelone ou l’enfer ! Pas moins... Subsister au jour le jour, tel est aujourd’hui le sort de la grande majorité des Sénégalais. Et les répercussions dramatiques de la pauvreté se conjugue au féminin : la précarité retombe presque toujours sur les épaules des femmes qui s’organisent en réseaux, fondent des mutuelles de crédit, de santé, créent des activités génératrices de revenus pour nourrir leur famille.

Paroles de femmes africaines

France | 2011 | 80 minutes
Un film de Michel Crozas

Elles viennent du Burkina Faso, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Mali, du Niger, du Sénégal, de Guinée-Conakry, de Tunisie, de République démocratique du Congo, toutes militantes pour les droits de la femme.
Réunies lors du Forum social mondial de Dakar, elles témoignent sur la conditions des femmes dans leurs pays respectifs, expriment leur opinion sur le micro-crédit, la dette publique, leurs luttes. Parmi elles, de grandes voix africaines de l’altermondialisme : Aminata Traoré.